Focus sur l’agriculture de précision

05 Janvier 2016

L’agriculture de précision consiste à moduler les interventions culturales et les doses d’intrants (semences, fertilisants, produits de protection des plantes, eau) en fonction de la variabilité intraparcellaire des sols et des besoins des cultures.

Pour mettre en œuvre ces nouvelles techniques, les agriculteurs et leurs conseillers ont besoin de disposer de diagnostics parcellaires géolocalisés, d’outils d’aide à la décision, d’équipements interconnectés, d’intrants adaptés. 

Augmenter les rendements, tout en réduisant la consommation d’énergie et d’intrants ou « produire plus avec moins », c’est le principe de l’agriculture de précision prôné par InVivo. Il s’agit d’optimiser la gestion d’une parcelle d’un triple point de vue: agronomique, environnemental et économique. Les moyens d’observation (satellites, drones, capteurs) associés aux outils d’aide à la décision, permettent de n’intervenir que lorsque cela est nécessaire, d’adapter les applications de fertilisants et de phytosanitaires à l’intérieur d’une parcelle en fonction des stricts besoins des cultures, et de traiter les parcelles au mètre carré près. 

L'agriculture de précision : quelques chiffres 

  • 150 000 ha sont gérés en agriculture de précision en France dont 60 000 ha par la société Défisol, dont InVivo est coactionnaire avec le GRCETA 27 et Cap Seine. Le potentiel est estimé à 4Mha sur 15 Mha de cultures annuelles avec pour objectif 500000 ha d’ici à 5 ans.
  • 50% des exploitations de grandes cultures possèdent un tracteur avec console, outil indispensable pour l’exécution des travaux d’agriculture de précision. Une sur quatre est en capacité de moduler ses apports de fertilisants et de phytosanitaires.

Acquérir de nouvelles références et valoriser les données agricoles

Le déploiement à plus grande échelle de l’agriculture de précision nécessite l’acquisition de nouvelles références agronomiques et une amélioration des règles de décision. Le suivi des plates-formes d’essais avec les techniques de l’agriculture de précision, l’intelligence agronomique ajoutée aux données enregistrées par les capteurs, les drones et les images satellitaires, permettent d’acquérir de nouvelles références et d’adapter les outils d’aide à la décision. 

Avec la révolution numérique, on est passé d’une agriculture raisonnée à une agriculture pilotée et connectée. Dates d’intervention sur les cultures, typologie et quantité d’intrants appliqués, rendements, analyse des récoltes, les pratiques agricoles génèrent un nombre considérable d’informations. En parallèle, l’exploitant s’appuie sur une grande variété de sources d’information pour exercer son métier, comme les données météorologiques, les cours des matières premières. La mise en commun de ces informations sur des plates-formes mutualisées constitue le socle de la construction d’outils prospectifs, d’aide à la décision pour les interventions culturales, de prévision d’évolution des marchés. 

L’exploitation de ces données à l’échelle de la parcelle n’en est qu’à ses prémices. Pourtant, l’utilisation simultanée de plusieurs sources d’information, telle que l’imagerie satellite, les données météorologiques, la délimitation parcellaire, permet aux agriculteurs connectés de disposer d’outils d’aide à la décision pour l’ensemble du cycle cultural. Ainsi le choix de la variété, l’optimisation parcellaire de la densité de semis, de la quantité de fertilisants et de phytosanitaires ou la date des opérations culturales sont désormais facilitées par des applications mobiles.

 

Avec l’acquisition, en 2014, de Maferme-Neotic (devenue Smag), leader sur le marché français des solutions web pour le secteur agricole et agro-industriel, InVivo renforce les synergies avec l’expertise agroenvironnementale d’AgroSolutions et démontre sa volonté d’investir dans des services et des technologies qui permettent aux agriculteurs de produire plus et mieux.

Pixae, portée par Defisol en partenariat avec le GRCETA27, CapSeine et AgroSolutions est proposée aux coopératives. Onze coopératives partagent déjà leurs expériences et leurs références issues de leurs clubs d’agriculteurs pilotes avec pour ambition d’accélérer le développement de l’agriculture de précision.