L’ambition de développement international d’InVivo passe par l’Asie.

26 Janvier 2016

Dans le cadre de son plan stratégique, InVivo, le premier groupe coopératif agricole français, entend internationaliser l’ensemble de ses métiers sur trois zones géographiques stratégiques que sont l’Asie, l’Amérique latine et le Moyen-Orient. Thierry Blandinières, son directeur général, se rendra du 1er au 7 février 2016 en Asie pour étudier les opportunités de partenariats et de diversification des activités du groupe.

Identifier des relais de croissance et de partenariats sur le marché Chinois

InVivo déploie une stratégie de développement offensive en Asie. La création d’InVivo Asia à Singapour en 2014 vise, à cet effet, à accompagner le développement de l’ensemble des activités du groupe sur ce continent. Par sa puissance économique, le fort potentiel agricole combiné à une hausse de la démographie et à une élévation des niveaux de vie, la Chine constitue une région de premier plan dans la mise en œuvre de cette stratégie. De Shangaï à Hong-Kong, ce voyage permettra de multiplier les rencontres et d’étudier sur place les alliances et investissements qui assureront la dynamique de la stratégie « 2025 by InVivo » pour les prochaines années.

Accélérer le développement de solutions qui permettront de produire plus et mieux et ouvrir de nouveaux horizons au trading des grains.

La volonté du groupe d’accélérer le développement de solutions qui permettront de répondre au défi agricole et alimentaire en produisant plus et mieux sera au cœur du déplacement. Côté commerce international des grains, après une alliance réussie avec le Japonais Zen-Noh, InVivo Trading profitera de ce voyage en Chine pour explorer de nouveaux débouchés pour la collecte française.  

Répondre à la forte demande en protéines animales

L’Asie constitue l’une des 3 régions prioritaires d’investissement et de développement d’InVivo NSA, holding du groupe dédiée à la nutrition et à la santé animales. Ce continent présente en effet un potentiel de croissance élevée : croissance démographique et diversification de la demande en protéines animales du fait de l’élévation des niveaux de vie.

Conquérir le marché du vin Chinois

La Chine est un grand acteur du secteur viti-vinicole et constitue un hub incontournable pour la filière vin en Asie. En quelques années, le pays est devenu un relais de croissance de la production et de la consommation de vins et spiritueux dans le monde et représente le second plus grand vignoble au monde après l’Espagne*.

Concentrant désormais 11 % de la consommation mondiale de vin**, la Chine est bien plus qu’un pays producteur.

C’est dans ce contexte qu’InVivo, via sa holding InVivo Wine, étudie ce marché, dans l’objectif de positionner une offre créatrice de valeur pour la filière viti-vinicole française, répondant aux attentes et spécificités du marché chinois. Un deuxième rendez-vous est fixé pour InVivo Wine en Chine : Vinexpo Hong-Kong du 24 au 26 mai 2016.

Rencontre avec Dan Carter, ambassadeur de marque d’InVivo

Pour accompagner sa dynamique et ses ambitions, InVivo s’est doté, en fin d’année dernière, d’une nouvelle identité visuelle et d’un ambassadeur de marque à l’international, Dan Carter.

Le voyage de Thierry Blandinières en Asie se clôturera, le 6 février par le match « Racing 92 – Highlanders » à Hong-Kong auquel, Dan Carter participera ! Une occasion privilégiée de rencontres avec des décideurs publics et privés de ce haut lieu des affaires en Asie.

 

Sources : *L’Organisation internationale de la vigne et du vin - **Vinexpo