Agrosolutions : les réseaux Grandes cultures et Vigne fêtent leur 1000ème prélèvement

05 Novembre 2019

Les « POOLS » Grandes cultures et Vigne ont fêté leur 1000ème prélèvement, l’occasion de revenir sur plus de 40 ans d’agronomie au service de l’agriculture coopérative. 

Créé en 1976, ces réseaux d’expérimentations regroupent aujourd’hui une cinquantaine de coopératives partenaires du Pôle Partenaires Agrofourniture (PPA) de l’Union InVivo. Réparties sur l’ensemble du territoire national, elles accompagnent les agriculteurs vers une meilleure connaissance de leurs cultures et une optimisation des programmes de protection des plantes, adaptés aux particularités de leurs territoires. 
 
Cette démarche se décline en Grandes cultures, Vigne, Arboriculture et Cultures Légumières. Au total, ce sont près de 1200 essais qui sont menés et analysés chaque année, faisant de cet ensemble le plus grand réseau expérimental agronomique européen. 
 
Depuis 6 ans maintenant, en parallèle de ce réseau, les POOLS Grandes cultures et Vigne réalisent respectivement près de 200 prélèvements de symptômes de maladies afin de mesurer l’évolution de la sensibilité de pathogènes aux fongicides d’intérêt (triazoles, SDHi, QoI, QiI). Ainsi la septoriose du blé ou le mildiou de la vigne font l’objet d’un suivi précis et continue. 
 

Le Cap symbolique des 1 000 prélèvements vient d’être franchi 
 
En 2019, le total de 1 000 prélèvements a été atteint à la fois sur céréales et sur vigne. « 1000 prélèvements pour chacun de nos réseaux, c’est un moment important ! C’est l‘occasion de souligner le travail important des coopératives dans une protection durable et adaptée aux pathogènes présents sur le territoire. Cette action renforce le leadership technique des structures coopératives et l’accompagnement des agriculteurs dans leurs productions. » souligne Simon Lefèvre, expert Phytopathologie – Sensibilité Variétale. 
 
De façon concrète, au printemps, les coopératives prélèvent au champ des feuilles de céréales (blé et orge) ou de vigne présentant des symptômes de maladies. Ces échantillons sont ensuite envoyés au laboratoire qui va isoler et cultiver les champignons puis leur appliquer différentes concentrations de fongicides. Ainsi, la sensibilité des maladies aux différentes matières actives fongicides est suivie.

Les coopératives Arterris et Océalia récompensées 
 
Lors du rassemblement d’automne où étaient présentes l’ensemble des coopératives partenaires, Agrosolutions et le PPA ont récompensé les acteurs des 1 000èmes prélèvements. Il s’agit des coopérative Arterris en grandes cultures et Océalia en vigne, représentées respectivement par leurs responsables agronomique Alain Floureux et Pascal Maran.  
 
« Depuis 2015 nous réalisons des prélèvements sur notre territoire. Cela nous permet d’avoir une vision précise des pathogènes et d’adapter notre gamme et notre accompagnement des agriculteurs dans la gestion des maladies » affirme Alain Floureux

Documents à télécharger
icon

cp_agrosolutions_cap1000.pdf