Le groupe InVivo s’engage dans la transition agricole et alimentaire

17 Décembre 2019

L’exercice 2018-2019 confirme la bonne dynamique du plan 2025 qui s’achève avec 5 ans d’avance. Le groupe InVivo réalise un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros. Ses fonds propres, qui atteignent 1,1 milliard d’euros au 30 juin 2019, ont plus que doublé en cinq ans. Une situation très favorable pour aborder l’avenir et engager une nouvelle phase de croissance, alors que le groupe dévoilera son nouveau plan stratégique 2030 by InVivo lors de sa convention du 18 décembre.

Ce plan, qui s’inscrit naturellement dans la continuité du plan 2025, poursuit un objectif majeur : conduire la transition agricole et alimentaire qui s’impose, pour les coopératives, les agriculteurs et les consommateurs. Pour cela, InVivo a déterminé cette année sa raison d’être, renforcé sa politique RSE, défini la 3ème voie de l’agriculture portée par sa filiale Bioline, et mis en place un projet digital phare pour les coopératives : la plateforme Aladin.farm.

Un socle de financement solide pour le développement du groupe et de ses métiers

2018-2019 est une année de transition pour InVivo. Comme annoncé l’an dernier, le groupe a initié un grand programme de transformation de son modèle économique en réinvestissant dans ses métiers stratégiques, pour la modernisation d’une agriculture plus positive et compétitive.

Le groupe est aujourd’hui bien positionné pour engager une nouvelle phase de croissance. Son chiffre d’affaires, qui s’élève à 5,2 milliards d’euros, est stable. Le résultat net de l’ensemble consolidé est de 347,7 millions d’euros au 30 juin 2019 (incluant la plus-value de la cession de Neovia). Ce chiffre témoigne d’une performance opérationnelle et financière solide, en particulier sur les périmètres Bioline et Retail. Bioline Group est porté par la croissance organique en France et à l’international. Sur l’activité InVivo Retail, les résultats de Jardiland acquis fin septembre 2018 et les premières synergies attendues du rapprochement avec Gamm vert sont au rendez-vous.

Les fonds propres du groupe atteignent 1,1 milliard d’euros sur cet exercice, ayant plus que doublé en cinq ans. La dette nette au 30 juin 2019 est en situation de trésorerie nette positive à hauteur de - 174,9 millions d’euros, contre un endettement net de + 511,5 millions d’euros au 30 juin 2018. Le ratio de levier est ainsi de - 1.7 contre 3.1 au 30 juin 2018. Cette situation, très favorable pour aborder l’avenir, assure un socle de financement solide pour le développement du groupe et de ses métiers.

Les principales réalisations de l’exercice 2018-2019

Sur cet exercice, les principales opérations réalisées sur les différents pôles d’activité ont été très structurantes.

Sur les métiers des grains, la création de Grains Overseas en partenariat avec les groupes coopératifs Axéréal et NatUp est un premier pas vers le renforcement de la filière export du blé français.

En rachetant Jardiland et Bio & Co, InVivo Retail a investi pour consolider sa position de leader en jardinerie mais aussi pour développer un pôle de distribution alimentaire de proximité qui privilégie les produits bio et locaux.

Sur les métiers de l’agriculture, le plan 2025 by InVivo affichait l’ambition de devenir un leader du biocontrôle et de l’agrodigital. Bioline by InVivo a franchi cette année un palier important en biocontrôle avec la création de Bioline Iberia en Espagne et la reprise de l’activité biocontrôle de Sweet Briar aux États-Unis. Bioline compte maintenant parmi les acteurs mondiaux de ce marché.

Quant à la création d’InVivo Digital Factory et le lancement de la plateforme Aladin.farm, cela marque également une accélération de la digitalisation de l’agriculture.
Enfin, InVivo Wine a été réorganisé et structuré sur la partie export en reprenant le management en direct des filiales américaine et asiatique de Vinadeis.

Cet exercice marque le terme du plan 2025 et l’entrée d’InVivo dans une nouvelle phase de croissance et de transformation. L’année 2019 a été consacrée à l’écriture du plan stratégique 2030 by InVivo avec le conseil d’administration, les collaborateurs et l’ensemble des parties prenantes du groupe. Le défi à relever reste le même : être en capacité de nourrir plus de 9 milliards d’habitants en 2050 en quantité et en qualité, tout en préservant les ressources naturelles.

« Le plan stratégique 2030 by InVivo confirme le virage stratégique pris par le groupe. Aujourd’hui plus que jamais nous devons accompagner la transition écologique et technologique de nos activités, pour que la production agricole devienne un levier majeur pour lutter contre le changement climatique. L’agriculture, la viticulture et le jardinage font partie des solutions qui permettront de réduire le réchauffement climatique et d’enrayer le déclin de la biodiversité, via leur impact positif sur le stockage de carbone, la qualité des sols et la préservation de la biodiversité. En structurant notre politique RSE et en investissant dans les nouvelles technologies et les innovations nous apporterons des solutions qui permettront de réaliser ce qui, aujourd’hui, semble impossible. En mettant l’intelligence alimentaire au service des coopératives et des agriculteurs, nous allons démontrer que l’on peut produire plus et mieux avec moins d’intrants et répondre aux aspirations des citoyens. » affirme Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

InVivo affiche sa raison d’être et renforce sa politique RSE au service de l’intérêt collectif

Comme annoncé l’an dernier, 2019 aura permis de définir la raison d’être du groupe et de ses métiers, dans l’objectif de transformer progressivement en sociétés à mission la holding InVivo Group et l’ensemble de ses filiales. La raison d’être d’InVivo est de fédérer les coopératives pour transformer durablement l’agriculture et assurer la qualité alimentaire, en France et dans le monde. InVivo relevé ce challenge grâce à des solutions innovantes et responsables, au bénéfice des agriculteurs et des consommateurs. À travers son action, InVivo défend et transmet le sens et les valeurs coopératives de ses membres.

InVivo, qui a le statut singulier et unique en France d’Union nationale de coopératives agricoles, réunit 201 coopératives sociétaires, ce qui représente plus de la moitié des agriculteurs de France. A ce titre, ses responsabilités l’engagent bien au-delà de ses propres activités. Pour Thierry Blandinières : « l’ambition d’InVivo est de participer à la transformation de la société. L’agriculture se situe au coeur des grands enjeux mondiaux contemporains et le statut de société à mission est une opportunité pour notre groupe de concilier profitabilité et objectifs sociaux impactants, d’associer nos valeurs coopératives à une définition de l’entreprise en cohérence avec les défis contemporains. »

Ainsi, la Responsabilité Sociale de l’Entreprise a été intégrée comme levier de performance dès le plan stratégique 2025 by InVivo. Moteur de développement et d’innovation elle innerve l’ensemble des activités du groupe en poursuivant un objectif de triple performance systématique - économique, sociale et environnementale. Le projet 2030 by InVivo accentue encore cet engagement. InVivo a publié cette année pour la première fois sa déclaration de performance extra-financière. Le travail réalisé à cette occasion, notamment l’analyse de matérialité, a permis de déterminer les enjeux prioritaires pour InVivo, de définir des indicateurs de progrès, de formaliser la politique RSE et de la redéployer de manière plus structurée.

Les engagements des métiers du groupe pour 2030

Bioline by InVivo : une transformation agricole au service de la transition alimentaire
La 3ème voie de l’agriculture est aujourd’hui tracée. C’est une agriculture de filière qui répond aux exigences qualitatives des consommateurs et se traduit de plus en plus dans les cahiers de charges des industriels de l’agroalimentaire, via :

  • Une agriculture de la confiance, leader de filières responsables qui place le consommateur et ses attentes au coeur de la chaîne de valeur agricole pour lui fournir une alimentation saine, sûre et de qualité, avec une traçabilité et une transparence complète. Pour atteindre cet objectif, il faut remonter de l’assiette au champ, le long des filières (grandes cultures, maraîchage, vin), en construisant des cahiers des charges de production conformes aux attentes des consommateurs, clients et citoyens.
  • Une agriculture de la diversité et de la proximité qui propose des solutions innovantes pour toutes les agricultures (conventionnelle, biologique, intensive, vivrière, rurale, urbaine, etc.), sur chacun de leurs territoires et dans chacune de leurs filières en vue de leur transition ou de leur accélération vers une agriculture plus responsable et économiquement viable pour les agriculteurs, en France et à l’international.
  • Une (agri)culture du résultat qui permettra de nourrir 10 Mds d'êtres humains sur la planète et de prouver les promesses clients des partenaires agroalimentaires pour délivrer un bénéfice consommateur finalisé et certifié (zéro résidu, zéro carbone, juste rémunération de l’agriculteur, …).
  • Une agriculture systémique qui implique de travailler sur la combinaison, l’intégration et la synergie des solutions car il y aura de moins en moins de solutions uniques et de one best way. Les systèmes les plus efficients résulteront de combinaisons et d’associations reposant sur l’étude des interdépendances dans un cadre systémique. L’agriculture de demain en appellera à toujours plus de science et de digital.

InVivo Retail : devenir leader européen de la jardinerie responsable
InVivo Retail aspire à devenir un leader européen de la jardinerie responsable, disposant d’une plateforme de marques de jardineries généralistes et d’enseignes « hyper-spécialistes », avec un objectif de 2 000 points de vente. InVivo Retail construit un nouveau modèle économique pour la jardinerie en générant une attractivité et une fréquentation des points de vente tout au long de l’année.
Les axes stratégiques de développement d’InVivo Retail :

  • Structuration de filières complètes et hyper-performantes (de la conception des produits jusqu’à la maîtrise des parcours clients) sur quatre marchés : végétal, animalerie, alimentaire et art de vivre ;
  • Consolidation du leadership sur les marchés du jardin et de l’animalerie ;
  • Développement d’une filière alimentaire concentrée sur une offre locale et bio (Frais d’ici, Bio&Co) présente dans les points de vente des enseignes généralistes que sont Jardiland et Gamm vert et dans des points de ventes dédiés.
  • Convergence de l’offre et création de marques propres pour améliorer la performance et la satisfaction des clients ;

InVivo Retail est également en cours de réflexion sur la spécialisation de ses marques avec la construction d’une enseigne principale pour la jardinerie grand public fédérant le plus grand nombre de points de vente en France et en Europe, et une marque à vocation rurale et agricole présente dans les territoires.
Ses leviers de performance :

  • Une position RSE affirmée avec des engagements forts : tendre vers le 0 plastique pétro sourcé à horizon 2030, promouvoir une gestion durable des ressources naturelles ou supprimer le gaspillage alimentaire et végétal.
  • L’excellence opérationnelle
  • L’omnicanalité : avec notamment la mise en oeuvre d’une stratégie phygital pour chacun de ses concepts marchands.
  • Un développement national et international.

 

InVivo Wine : opérateur majeur de la filière vin, de l’amont à l’aval
InVivo Wine ambitionne de devenir un groupe leader, pérenne et intégré, en phase avec les marchés mondiaux et bénéficiant des synergies au sein d’InVivo Group.
InVivo Wine va poursuivre sa stratégie de croissance externe pour déployer pleinement sa stratégie d’innovation et de montée en gamme et être capables d’offrir des débouchés à long terme aux coopératives viticoles françaises.
Les 3 métiers d’InVivo Wine :

  • Les Marques : créer de marques fortes, en phase avec les attentes des consommateurs.
  • La distribution : maitriser sa distribution omnicanal et multi-pays : mass retail, distribution sélective et vente directe, sur les zones Europe, USA, Asie.
  • Les services : sécuriser les approvisionnements et accompagner la transformation de la filière vin.

InVivo Wine accompagne également la transition écologique et prépare la filière viti-vinicole et les territoires au changement climatique. Cela passe par une meilleure prise en compte des facteurs environnementaux, le fait de privilégier les circuits courts et de s’appuyer sur le digital et l’agriculture de précision, pour favoriser la production durable de vin, dont le bio. Cette démarche de progrès est engagée au sein de chaque région viticole avec des objectifs précis à l’horizon 2030.

Aladin.farm : le génie de l’agriculture et des agriculteurs

Véritable alternative française au commerce digital proposé aux agriculteurs, Aladin.farm a été créée avec les coopératives et leurs agriculteurs, pour accompagner et accélérer la transformation du monde agricole, et préparer le futur de l’agriculture.
Pensée pour accompagner la coopérative dans la mise en oeuvre de son approche multicanal de proximité avec son agriculteur, Aladin.farm propose à toutes les coopératives une solution clef en main pour accélérer sa propre transformation digitale.

Aladin.farm : 100 % Coop, 100 % co-construit !
Cette plateforme a été élaborée en partenariat avec neuf coopératives réparties sur l’ensemble du territoire : Agora, EMC2, Groupe Dauphinoise, Maïsadour, NatUp, Noriap, Ocealia, Uneal et Val de Gascogne ; son objectif étant d’être à 100% alignés avec les besoins des agriculteurs et des techniciens.
Aladin.farm® couvre aujourd’hui avec ses coopératives pilotes plus de 50 000 agriculteurs sur le territoire français et vise a adresser l’ensemble des 201 coopératives adhérentes d’InVivo.
Santé du végétal, biosolutions, semences, engrais et services, sont les premières gammes ouvertes sur Aladin.farm qui couvrira à terme 100% des besoins et services des agriculteurs en matière de conduite de leurs exploitations. Aladin.farm c’est la puissance d’une plateforme nationale avec des offres locales gérées par chaque coopérative pour ses propres adhérents.

Aladin.farm vecteur de la troisième voie de l’agriculture
Au-delà d’une plateforme d’achat intégrant les spécificités du monde coopératif, Aladin.farm est la promesse qu’une agriculture différente est possible en mettant notamment en avant des pratiques alternatives et du contenu professionnel pour construire la 3ème voie de l’agriculture. Aladin se positionne au coeur des changements de modèle de l’agriculture française.

Documents à télécharger
icon

cp_convention_2019.pdf