Stage M2 : Caractérisation des formes d'agriculture au sein d'un réseau d'exploitations agri F/H

REF : 
ATH-NUR-370
Résumé de l'offre
Type de contrat : 
STAGIAIRE - Temps complet
Date :
A partir du 04/10/2018
Lieu : 
COLMAR
Expérience : 
Inférieur à 2 ans
Forte d'une alliance unique d'expertises, Agrosolutions conçoit et déploie des solutions innovantes pour évaluer, optimiser et valoriser la performance agro-environnementale des entreprises, des territoires et des filières.
Agrosolutions accompagne le monde agricole et agroalimentaire, les acteurs de l'eau et de l'aménagement du territoire dans leurs activités productives et leur développement, la maîtrise de leurs impacts et la gestion de leurs actifs naturels.
Agrosolutions met en œuvre des initiatives collectives et des services agricoles et environnementaux répondant aux enjeux de qualités des productions et de gestion durable des ressources : eau, sol, biodiversité, air, climat, énergie. Agrosolutions est le cabinet d'expertise-conseil du groupe coopératif agricole InVivo.
Missions
Contexte
Pour répondre aux enjeux de durabilité de l’agriculture, un foisonnement de formes d’agriculture a émergé. Certaines sont dénommées selon des caractéristiques biotechniques (agriculture biologique, agriculture de précision, etc.) ou socio-économiques (agriculture locale, appellation d’origine contrôlée, etc.) ou encore selon leur type d’organisation (agroforesterie, polyculture-élevage). Pour dépasser les limites de ces classifications, Therond et al., 2017 ont proposé un cadre conceptuel permettant de caractériser ces formes d’agriculture en étudiant les systèmes de production selon :
- Leur composante biotechnique 
- Leur composante socio-économique
Ce cadre conceptuel met en évidence la grande diversité des formes d’agriculture actuellement cachée derrière des catégories telles que «agriculture conventionnelle », «agroécologie» et «agriculture biologique».
L’approche proposée par Therond et al. (2017) est qualitative. Aussi, pour l’opérationnaliser, il est nécessaire de développer des indicateurs quantitatifs permettant de positionner des systèmes de production sur ce cadrant selon ces deux composantes. Ces indicateurs sont en cours de développement dans le cadre de la thèse menée par Manon Dardonville (INRA & Agrosolutions) sur la vulnérabilité des formes d’agriculture. Ils seront ensuite testés sur un jeu de données à constituer.

Le stage que nous proposons vise à concevoir et conduire une enquête dans une gamme d’exploitations contrastées en termes de fonctionnements biotechnique et socio-économique pour recueillir les données afin d’estimer des indicateurs quantitatifs permettant de les positionner ces exploitations dans le cadre d’analyse des formes d’agriculture présenté ci-dessus.
Étapes de travail
1) Prise en main des indicateurs de fonctionnement biotechnique et socio-économique développés ;
2) A partir d’une analyse de la littérature et des bases de données existantes, identification d’une trentaine d’exploitations aux caractéristiques contrastées du point de vue biotechnique et socioéconomique pour représenter au mieux la diversité des formes d’agriculture et les gradients associés sur un territoire ;
3) Construction d’une grille d’enquête et réalisation des enquêtes auprès des exploitations sélectionnées pour recueillir les informations sur les pratiques des agriculteurs et le fonctionnement des exploitations ;
4) Estimation indicateurs sur la base des résultats des enquêtes ;
5) Synthèse des résultats et positionnement des exploitations sur le cadre conceptuel des formes d’agriculture.

Profils
Ce stage s’adresse à des étudiant(e)s:
- en dernière année d’école d’ingénieur d’agronomie (ou équivalent M2) ;
- intéressé(e)s par la caractérisation des systèmes de production agricole ;
- ayant si possible une première expérience dans la réalisation d’enquêtes sur le terrain;
- autonomes, ayant de l’intérêt pour la recherche et une bonne capacité de communication.
Ce stage comprend donc des déplacements sur des exploitations agricoles et un contact régulier avec des agriculteurs. En fin de stage, l’étudiant(e) aura acquis des compétences sur : i) la réalisation d’un travail de recherche bibliographique, ii) la mise en place et la réalisation d’enquêtes en exploitations.

Conditions matérielles du stage
- Durée : 6 mois. Lieu de stage: INRA de Colmar ;
- Indemnités de stage par l’INRA ;
- Possibles déplacement au siège de l’entreprise partenaire Agrosolutions (Reims) ;
- Permis B et voiture personnelle indispensables.

Candidature
Lettre de motivation et CV sont à envoyer à :
 Manon Dardonville (Agrosolutions & UMR LAE INRA Colmar) – mdardonville@agrosolutions.com
 Olivier Therond (UMR LAE INRA Colmar) – olivier.therond@inra.fr
Les candidatures seront étudiées au fur et à mesure. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Langues
Anglais (Courant)