Les Fondements

Nos engagements

Nos engagements

Chez InVivo, la responsabilité sociétale d’entreprise est intégrée à la stratégie comme levier de performance et moteur d’innovation concourant à l’intérêt collectif. L’objectif que se donne le groupe est d’accompagner la transformation de l’agriculture et de l’alimentation pour répondre aux défis démographiques, environnementaux et alimentaires. Les futurs souhaitables stimulent notre recherche et notre créativité qui visent à les transformer en solutions viables et durables. Pour marquer clairement cette dimension, toutes les initiatives porteuses de progrès sont, cette année, regroupées dans notre rapport d’activité et associées aux métiers qui les portent, tandis que les initiatives transverses et corporate figurent dans la section qui suit.

  1. Produire plus et mieux
  2. Favoriser l’accès à une meilleure alimentation
  3. Placer l’homme au cœur de nos actions

invivo-rapport-annuel-rse.jpg

2 questions à...

2 questions à...

sebastien-graff-2018-640x640px
Sébastien Graff, Directeur des Ressources Humaines et de la Communication
 
 

InVivo a annoncé en 2018 sa volonté de transformer ses holdings métiers en société à mission. Cette décision marque un tournant dans la politique RSE du groupe. Pouvez-vous nous en dire plus ?

La politique RSE du groupe est portée depuis longtemps par nos métiers qui mettent en œuvre nos trois engagements : produire plus et mieux, favoriser l’accès de tous à une meilleure alimentation et mettre l’homme au cœur de nos actions. Ces engagements font écho à la révolution que connaît l’agriculture, plus que jamais au cœur des grands défis mondiaux relatifs à l’avenir de l’homme sur terre : la sécurité alimentaire, la transition énergétique, la sauvegarde de la biodiversité, l’emploi et les territoires. L’agriculture, dans toute la diversité de ses pratiques, doit apporter des solutions capables de répondre aux objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 des Nations unies. En conséquence, notre groupe a pris cette année la décision de saisir l’opportunité ouverte par la législation d’être parmi les premiers groupes français à adopter le statut de société à mission pour ses holdings métiers, en commençant par Bioline Group. Cette démarche s’inscrit tout naturellement dans notre ADN coopératif et représente une formidable occasion d’approfondir nos engagements.

Cette mission explicitera, aux yeux de tous, la finalité de notre plan stratégique qui vise à relever les défis de la transformation du monde agricole et de l’alimentation grâce à des solutions innovantes et responsables, au bénéfice des coopératives, des agriculteurs et des consommateurs mondiaux. L’heure est à la construction d’une agriculture positive !

Qu’est-ce que cela va changer ? 

Cette première décision fixe un cadre et en appelle d’autres tout aussi fondamentales. Nous avons mis en place un premier comité RSE Groupe, qui est un comité technique avec pour objectif d’effectuer une « analyse de matérialité »* de nos enjeux et priorités RSE. Les résultats seront connus en 2019. Cette analyse nous permettra d’ancrer nos engagements dans des indicateurs de progrès. Elle dégagera des enjeux dont il faudra ensuite assumer la portée stratégique. Les objectifs de développement durable de l’ONU seront intégrés à cette réflexion et à la feuille de route qui en découlera. Après cette première étape, le comité RSE sera renouvelé et pérennisé, afin de conseiller et appuyer les décisions stratégiques du conseil d’administration, au même titre que le comité éthique ou celui d’audit et risques. Cela représentera un tournant important à l’échelle de notre gouvernance.

Pacte mondial des Nations unies

Pacte mondial des Nations unies

pages_de_invivo_rapport_annuel_2018.png

 

 

En adhérant au Pacte mondial des Nations unies, InVivo s’est engagé à intégrer ses 10 principes relatifs aux droits de l’homme, aux normes internationales du travail, à l’environnement et à la lutte contre la corruption et à mettre en place des solutions adaptées aux 17 ODD (objectifs de développement durable) de l’Agenda 2030.