Accélérons par l'innovation les projets #agrifood

14 Décembre 2018

Le Tech Agri Food Day d’InVivo Group qui a eu lieu le 12 décembre nous offre l’occasion de dresser un panorama de l’écosystème d’innovation mis en œuvre par le groupe depuis 2015 pour répondre à son positionnement de « créateur d’intelligence alimentaire

Le Tech Agri Food Day, journée d’innovation du groupe InVivo, s’est tenu le 12 décembre dernier.  La startup Javelot, solution de thermométrie connectée consacrée au stockage des grains, a reçu le trophée de la seconde édition du challenge d’innovation, InVivo Quest. Cet événement a également été l’occasion de présenter l’écosystème d’innovation déployé par InVivo depuis 2015 pour répondre à notre positionnement de « créateur d’intelligence alimentaire ».

Le défi que nous devions relever était double : transformer la culture et les pratiques de notre groupe, à l’empreinte traditionnelle, et construire en continu les nouveaux business capables de soutenir une croissance durable, tout en préparant l’avènement d’une 3e voie agricole et alimentaire conforme aux aspirations des consommateurs-citoyens.

On ne réussit pas ce genre de transformation d’un coup de baguette magique. Nous avons donc inauguré un chemin stratégique d’innovation, InVivo Tech 2020, tout en évitant délibérément de nous enfermer dans des plans d’action rigides qui auraient été par nature contraires à l’esprit de la transformation.

Acquérir de l’agilité organisationnelle, développer de nouvelles capacités créatives et une culture de la flexibilité nécessitaient de se frotter à de nouveaux modes de travail et à des méthodes de pensée et d’action différentes, comme celles portées par les start-up. C’est ainsi qu’est né le programme InVivo Quest, challenge d’open innovation qui détecte des projets innovants dans les territoires sur l’ensemble de la chaîne agri-food et les accélère en mettant en relation différents acteurs.

Pour sa deuxième édition, InVivo Quest a inclus dans son champ de détection, outre 6 grandes villes françaises, trois hubs internationaux d’innovation : New York, Singapour et Berlin. Le challenge est également ouvert à nos collaborateurs, ce qui stimule très positivement l’esprit d’intrapreneuriat au sein de nos équipes.

Toutes les start-up retenues ne sont pas destinées à être soutenues directement par InVivo, mais nous contribuons à leur visibilité et à leur interconnexion avec tous les acteurs de la Ferme France, tout en favorisant l’exposition de nos équipes à d’autres logiques et modes de fonctionnement. Ainis, Bioline Insurance, une solution disruptive en matière d’assurance récolte, est issue de l’intrapreneuriat du groupe.

Et nous avons aujourd’hui la conviction que les effets d’innovation les plus porteurs passeront par l’hybridation stratégique et la transversalité. Un article récent titrait : « Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, l’iPad, le Cirque du Soleil et Nespresso ? »[1] Ce point commun ne réside pas forcément dans une innovation technologique mais dans une combinaison d’éléments épars, que ce soit dans la conception de produits et services ou dans les modes d’organisation. C’est pourquoi, nous avons créé des espaces transversaux : InVivo Digital Factory et InVivo Food & Tech.

Ces différentes briques qui font aujourd’hui système restent délibérément reconfigurables à tout moment, formant un écosystème toujours ouvert, acceptant l’imprévu et une dose notable d’indétermination fertile.

Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo.

 

[1] Phillipe Villemus, The Conversation, 8 novembre 2018.Construire un écosystème d’innovation ouvert et reconfigurable