L’entreprise Neuhauser à Folschviller relance son second site de production

  • Événement
  • Episens
Publié le

Le site de production de boulangerie et viennoiserie industrielle de Neuhauser à Folschviller inaugurait hier sa seconde ligne de production, remise en fonction après 4 ans d’arrêt. Un temps fort pour les 270 salariés permanents du site, les 100 collaborateurs du siège basé à Metz, et les équipes managériales du groupe réunis pour l’occasion. Avec cette réouverture, la capacité de production du site augmente de près de 40 %, passant de 65 000 tonnes à 90 000 tonnes. Neuhauser ambitionne d’atteindre d’ici 5 ans une production globale de 300 000 tonnes, contre 200 000 tonnes actuellement. 

Sur la photo de gauche à droite :  Didier Zimny, Maire de Folschviller, Thierry Blandinières, Directeur Général du groupe InVivo, ean-Claude Berruyer, Directeur du site de production Neuhauser à Folschviller, Jérôme Calleau, Président de l’Union InVivo.

« Nous avons intégré Neuhauser, entreprise de boulangerie/viennoiserie industrielle, en 2021 avec le rachat du groupe Soufflet. Elle se trouvait alors en déshérence économique, perdait de l’argent et avait fait l’objet de nombreux plans sociaux. Nous y avons vu une formidable opportunité de débouché et de valorisation pour la production agricole française et avons fait le choix de conserver cette activité. Le redémarrage aujourd’hui de la seconde ligne de production du site de Folschviller est une très bonne nouvelle, pour les salariés et le management ; et c’est un marqueur fort au niveau régional, voire au niveau national, alors que dans ce secteur la tendance est plutôt à la mise en veille ou à la fermeture. » indique Thierry Blandinières, directeur général du groupe InVivo.

 

Photo de l'inauguration de l'usine de Furst

Un événement industriel

Neuhauser connait un retour à la croissance depuis le début de l’année et va continuer de déployer son plan de relance initié en mai dernier pour se hisser au rang de leader de la boulangerie, viennoiserie industrielle. Avec cette réouverture le volume total de production du site augmente de près de 40 %, passant de 65 000 à 90 000 tonnes. Ces 25 000 tonnes supplémentaires, dédiées à la viennoiserie crue, vont permettre de reconquérir le marché des artisans boulangers, avec l'objectif à 3 ans de prendre 20 % du marché.

« L’amélioration du niveau de résultats constitue une exigence essentielle à la sauvegarde de la compétitivité de Neuhauser. La croissance est d’ores et déjà au rendez-vous, et la réouverture de ce second site de production constitue une étape importante pour développer encore la profitabilité de l’entreprise. Et aujourd’hui nous pouvons nous appuyer sur nos filières agricoles durables et le Made in France, à l’instar du nouveau moulin de Corbeil inauguré en juin dernier. » indique François-Xavier Quarez, directeur général d’Episens

 

 

 

Une réorganisation des activités pour adresser un marché en croissance, via :

  • Un pôle boulangerie / viennoiserie dédié aux gros volumes. Il s’agit notamment de capitaliser sur le partenariat avec Lidl, client historique de Neuhauser, en y incluant une logique de développement durable de la filière blé.
  • Le développement du sourcing en filières durables Semons du Sens pour agir en accélérateur de la transition agricole et environnementale et contribuer à créer de la valeur tant pour l’agriculteur que pour le client.
  • Un pôle boulangerie/viennoiserie/pâtisserie à plus forte valeur ajoutée dédié aux petites séries, qui concerne prioritairement le food services, les boulangeries - artisans et chaînes - ainsi que la « restauration hors foyer ». Neuhauser souhaite également développer une offre de viennoiserie crue à destination de la boulangerie artisanale et des chaînes de boulangerie.
     

Un événement économique

En relançant un tel site, InVivo est en phase avec ses ambitions : valoriser les céréales, soutenir la Ferme France, structurer des filières de production agroalimentaire de l’amont à l’aval (la boulangerie avec le blé, le malt avec l’orge, le vin avec la vigne). C’est également dans cette dynamique que le groupe a racheté les boulangeries Louise fin 2022, comme un maillon supplémentaire de la filière blé.

 

  • DOCUMENT À TÉLÉCHARGER
  • Communiqué de presse

    CP-Episens-NH-21-09-23.pdf

    Photo d'une ligne de viennoiserie automatisé chez Neuhauser